Conférence publique à l'Université de Douala
    Thème: Panafricanisme scientifique et développement de l’Afrique par la science : Les défis majeurs des universitaires noirs au 21ème siècle.
    Symposium International DOUALA-FUTURIS 1 : défis et enjeux de l’émergence urbaine » tenu du 15 au 17 décembre 2015, Université de Douala - Cameroun
    Pendant les travaux du Symposium International DOUALA-FUTURIS 1 à l'Université de Douala - Cameroun

    La SS-CAD est structurée en neuf (9) technopoles:


    Programme d'activités bi-hebdomaires : « Les Jeudis de la Sébayita d’Epistémologie et Méthodologie Normative de la recherche »

    Ordre du jour:

    • Restitution des travaux de recherche sous forme de pré-soutenance par deux étudiants-chercheurs de Master, de Doctorat / PhD et/ou un chercheur séniors
    • Partage des colas scientifiques : Exposé directif ou audio-visuel sur la méthodologie de recherche, suivi d’un échange interactif et participatif,
    • Conseil scientifique : Examen, évaluation et recadrage des travaux de recherche des autres étudiants chercheurs

    Objectifs:

    • Implémenter l’axiomatique quinaire de méthodologie de la recherche normative et appliquée
    • Encadrer les jeunes chercheurs,
    • Promouvoir les études et les recherches scientifiques dans le but de promouvoir le développement par la science.

    Pourquoi ce Technopole?:

    • Armer la jeunesse africaine de sciences à partir de sa source.
    • Quérulescence et rectificationnisme scientifique
    • Rebâtir le modèle égypto-nubien de la science


    « Jeunes africains, armez vous en science jusqu’aux dents, et si vous manquez d’unir l’Afrique, vous ne serez pas au rendez-vous du troisième millénaire ».
    Cheikh Anta Diop, 1981, Nations nègres et cultures, Tome 2, Paris, Présence Africaine, p.182.

    Programme d'activité bi-hebdomaires : « Les Jeudis de la Sébayita des Sciences égyptologiques »

    Ordre du jour:

    • Exposé participatif sur : les origines égyptiennes des sciences modernes,
    • Etude pratique : Initiation à la lecture et à l’écriture des Hiéroglyphes,
    • Exposé participatif sur : Connaissance et Réappropriation de la civilisation égyptienne, et impact sur le développement contemporain de l’Afrique.

    Pourquoi ce Technopole?:

    • La Rééducation Fondamentale,
    • Eveil de la conscience panafricaniste
    • Développement personnel et éveil de la quintescence de la Pharaonité.
    • Quérulescence et rectificationnisme scientifique
    • Rebâtir le modèle égypto-nubien de la science.

    Pourquoi le changement de paradigme de l’égyptologie aux sciences égyptologiques ?:

    «Pour nous, le retour à l’Egypte dans tous les domaines est la condition nécessaire pour réconcilier les civilisations Africaines avec l’histoire, pour bâtir un corps des sciences humaines moderne, pour rénover la culture africaine. Loin d’être une délectation sur le passé, un regard vers l’Egypte antique est la meilleure façon de concevoir et bâtir notre futur. L’Egypte jouera dans la culturerepensée et rénovée, le même rôle que les antiques gréco-latines pour la culture occidentale ». Cheikh Anta Diop, 1981, Civilisation ou barbarie, Paris, présence africaines, p.12.

    Pourquoi le changement de paradigme de l’égyptologie aux sciences égyptologiques ?

    © 2019 SS-CAD. All Rights Reserved. Designed SS-CAD

    Please publish modules in offcanvas position.